Vie de la cité : Deux imams se donnent des coups des poings  

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grande mosquée de Vélingara(Sénégal) a été fermée jusqu’à nouvelle ordre. Le préfet du département a pris cette décision suite à une altercation entre deux imams qui se disputaient la direction de la prière de vendredi 9 février 2018.

Vélingara est une ville de Casamance(Sénégal), située à 123 km de la région de Kolda   et à 311 km de Ziguinchor.  Elle est l’un des 45 départements du Sénégal.

En effet, le vendredi 9 février 2018, les fidèles musulmans Vélingara ont été sidéré de voir ceux qui sont censés de les guider et de leurs prêcher la parole divine, s’échangeaient  de coups de poing. Il s’agit de Chérif Babacar Aïdara dit Mbaye et Mamadou Oury Diallo.

Selon senenews (site d’informations sénégalais), les deux sermonneurs   ont transformé le lieu de culte en ring de boxe.

A en croire nos confrères du quotidien d’informations générales sénégalais (L’Observateur), Mamadou Oury Diallo a sévèrement corrigé Chérif Babacar Aïdara , lui causant des blessures à la tête.

Actuellement, les 2  imams sont en garde à vue pour violences et voie de fait. Et la dite mosquée fermée.

 

Que s’est-t-il passé ?

 

Selon journal L’Observateur, une forte rivalité oppose trois(3) prétendants à la succession de Thierno Ibrahima Diallo, l’imam ratib de la grande mosquée de Vélingara, décédé le 4 janvier.

D’un côté, détaille le journal, le fils du défunt imam. De l’autre, celui qui était son naïm (adjoint), Mamadou Oury Diallo. Sans compter Chérif Babacar Aïdara dit Mbaye, qui s’est positionné lui aussi.

Depuis la mort de l’Iman, les différentes parties se guettaient. Les unes ne ratent jamais une occasion de s’envoyer des piques aux autres. Jusqu’à l’épisode de ce vendredi, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La maison de Dieu a été transformée en foyer de tension. Dans la foulée de cette échauffourée, la préfecture du département a décidé de la fermeture de la dite mosquée.

 

La Rédaction 


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire